http://www.festival-latetedanslsable.fr/wp-content/uploads/2013/04/masony-la-rue.jpg

Le Syndrome du Chat jubile sur scène, et dans la chaleur d’un concert c’est l’ivresse poétique et l’énergie qui font l’identité du groupe. Le quintet offre généreusement à voir et à entendre, quand s’entremêlent les instruments et les corps dans un univers créé de toutes pièces. Revendiquant le contraste entre intimisme et frénésie, Le
Syndrome du Chat plaide pour une chanson vivante. Les sens s’éveillent et ça gronde dedans : «…on va sortir de nos petites

têtes, devenir des bêtes de chair…» Après un 1er album remarqué, il a fallu deux années d’écriture pour sculpter les chansons du nouvel album, les apprivoiser, et en faire un bel objet. For Intérieur fait la part belle à l’humain et ses sentiments, à la confidence parfois, mais aussi à l’euphorie et à la douce folie. A travers ce second opus, Le Syndrome du Chat frissonne en contemplant nos caboches, et ce qui frémit sous la peau, à l’intérieur.